Notre histoire

Une situation idéale

Située sur les coteaux qui dominent la rive droite de la Garonne, l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux était anciennement appelée Premières Côtes de Bordeaux.

Aussi, elle peut s’enorgueillir d’un passé viticole millénaire qui s’est constitué grâce au tempérament explorateur des Hommes de la région.

Cette appellation doit son nom à sa situation au sommet des collines dominant Bordeaux où Ausone voit « les vignobles se pencher sur la Garonne aux eaux mouvantes…».

Une histoire riche

Déjà, quand Bordeaux s’appelait Burdigala, les romains plantèrent leur célèbre « biturica » sur ces coteaux où la vigne se plaît à pousser. C’est de ce vignoble que, descendant la Garonne sur des gabares, ces vins se voyant confirmer par Edouard III « le privilège des vins de Bordeaux » partaient les premiers à la conquête du Royaume d’Angleterre.

Par ailleurs, en 1153, la région bordelaise va connaître le premier évènement qui sera à l’origine de la renommée de ses vins : Le mariage d’Aliénor, duchesse d’Aquitaine, et d’Henri Plantagenêt, roi d’Angleterre qui fera de cette province, une véritable enclave anglaise.

Les Anglais, grands amateurs des vins produits sur ces coteaux, facilitent l’exportation par voie fluviale et maritime d’une grande partie de la production et contribuent à l’enrichissement des bourgs viticoles.

Le chevalier Lamothe-Cadillac

De plus, au XVIIIème siècle, le chevalier Lamothe-Cadillac est envoyé en Louisiane comme gouverneur et apporte avec lui son nectar préféré : les vins des Cadillac Côtes de Bordeaux.

Ainsi, il donnera son nom cent cinquante ans plus tard à la célèbre firme d’automobile de luxe, emmenant avec lui l’AOC Cadillac Côtes de Bordeaux dans la légende du luxe et de l’art de vivre.