Dégustation annuelle 12 et 13 mars 2020

Les vignerons récoltants de la région de Cadillac présentent plus de 200 cuvées aux professionnels en quête de produits locaux authentiques.

La région de Cadillac est connue pour ses paysages mais on oublie souvent le travail des hommes et des femmes qui façonnent les coteaux.

Leur engagement permet de produire des vins de grande qualité et très variés pour le plaisir des amateurs.

1000 professionnels ont été conviés à la grande dégustation annuelle qui présente les vins rouges des Cadillac Côtes de Bordeaux de 2016 à 2019, vins doux et fruités tels que Cadillac de 2015 à 2019, Premières Côtes de Bordeaux, Loupiac, Sainte Croix du Mont…

Retours sur les millésimes

Millésime 2019, traditionnel aromatique
Après la sécheresse des mois de juin et de juillet, le mois d’août a permis aux raisins de murir dans bonnes conditions. Les nuitées froides ont facilité la préservation des arômes. Les rouges de l’AOC Cadillac Côtes de Bordeaux ont débuté leur récolte autour du 15 septembre pour se poursuivre en octobre.

Les vins doux moelleux (Premières côtes de Bordeaux) ont été récoltés vers le 23 septembre. Puis, autour des vins doux, liquoreux (Cadillac), les premières tries ont été réalisées début octobre.

Les primeurs présentent des notes très aromatiques autour des fruits rouges – fruits noirs : mûres, cassis, framboise pour les vins rouges.

Les Blancs doux sont très frais avec une belle acidité et des notes d’agrumes.

Quelques informations sur les millésimes 2019 et 2018

2019 : un millésime traditionnel tout en arôme

La météo a été un peu capricieuse en 2019 avec des températures normales : des mois de février, mars et avril très doux, un hiver en déficit hydrique. Le mois de mai et de juin étaient très frais et pluvieux. Des retards de croissance se sont répercutés sur les raisins. La floraison s’est faite début juin. La vigne a souffert en juin et juillet. Au niveau des maladies, quelques traces de botrytis fin juillet mais très vite séchées. La maturité a évolué très vite grâce aux après-midis chauds de septembre.

Les nuits et les matinées froides ont permis de préserver les arômes.
Les blancs ont plus soufferts mi-octobre à cause des pluies. Les pertes ont été très importantes. Les vins disposent de beaucoup d’acidité.

2018 : un millésime parmi les grands

L’hiver a été très doux en particulier janvier sauf le mois de février plus frais. Le printemps était très doux et pluvieux. La floraison était en avance par rapport à la moyenne.

La véraison s’est passée dans de bonne condition. L’année 2018 a été une année difficile pour les viticulteurs, notamment à cause des maladies (mildiou).

Le manque d’eau du mois de septembre dans les vignes a engendré des vendanges rapides. La vinification a été plus compliquée (en termes de degrés), mais le millésime 2018 reste une très bonne année pour les rouges, les blancs doux et secs !

Les rouges disposent d’une couleur très intense avec des notes de raisins mûrs, de griottes et de mûres. Les tanins sont soyeux et les vins des AOC Cadillac Côtes de Bordeaux sont très bien structurés.

Les vins blancs doux Premières Côtes de Bordeaux présentent une très belle fraîcheur avec des notes acidulées de fruits jaunes bien mûrs. Les vins liquoreux sont très équilibrés et disposent de notes confites d’ananas, d’oranges avec de nombreux épices, belle concentration.