Les étapes de la dégustation d’un vin

dégustation
dégustation

Les étapes de la dégustation d’un vin

Avant toute chose, il est important de veiller à réunir les bonnes conditions… Il faut savoir qu’une dégustation fait appel à nos sens et que nous ne sommes pas tous égaux face à cela. En effet, certaine personne ont des prédispositions sensorielles dues notamment à des expériences sensorielles par le passé.

En outre, le moment idéal se situe avant un repas car c’est à cet instant que vos sens sont plus en éveil.
Ensuite, l’idéal est de s’installer dans un endroit éclairé, sans présence d’odeur et à température raisonnable.
Concernant le forme du verre, nous vous invitons à lire notre article qui vous aidera sûrement à votre choix !
Au niveau de la contenance, versez le liquide jusqu’à sa partie la plus évasée afin de favoriser au maximum le contact avec l’air.
Enfin tenez toujours votre verre par son pied afin d’éviter que votre main ne réchauffe le vin.

Maintenant que toutes les conditions sont réunies entrons dans le vif du sujet !

Première étape de la dégustation : le visuel

Pour commencer, positionnez votre verre au-dessus d’une surface blanche et sous une source de lumière. Cette action permettra d’observer plusieurs choses :
1) La limpidité du vin : détecter la présence éventuelle de particules en suspension (défaut).
2) L’acidité du vin : si les larmes (lorsque le vin coule le long de la paroi du verre) sont épaisses, alors le vin est plutôt gras. Si elles sont fines et redescendent vite, alors nous dirons que le vin est plutôt acide.
3) L’âge du vin : grâce à la couleur, on devinera s’il s’agit d’un jeune millésime ou s’il est plutôt évolué.

Deuxième étape : l’olfactif

Cette étape est essentielle pour identifier les arômes présents dans le vin !
– le premier nez consiste à sentir le vin avant de l’agiter dans le verre
– le second nez quant à lui, consiste à sentir le vin après avoir remué le verre afin que les arômes se libèrent au contact de l’air.
C’est à ce moment précis qu’on pourra dire si le vin détient des arômes fruités, floraux, végétaux, animaux, boisés ou encore épicés…

Troisième étape de la dégustation : le gustatif

Arrive maintenant le moment de la dégustation au sens propre du terme !
Il faut maintenant prendre une petite quantité de vin en bouche puis aspirer de l’air en entrouvrant les lèvres. Ensuite, le nez entre ici en jeu car c’est grâce à lui que nous allons faire circuler les arômes. Là encore, plusieurs points :
L’attaque (quand on prend le vin en bouche) qui peut être faible, franche ou intense.
et enfin la finale qui permet d’analyser la longueur en bouche du vin, c’est-à-dire la durée pendant laquelle vous sentez les arômes.

Cet article vous a aidé ? N’hésitez pas à le partager !
Maintenant, il ne vous reste plus qu’à sélectionner un vin en AOC Cadillac Côtes de Bordeaux et vous prendre au jeu de la dégustation…

Tchin !

En avant Château Faugas !

En avant Château Faugas !

Sur la commune de Gabarnac se situe un incroyable château : le château Faugas. Envie d’en avoir le cœur net ? Rendez-vous à nos journées portes ouvertes !

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This