Dégustation à la Maison des Vins de Cadillac

Grande dégustation à la Maison des Vins de Cadillac

Cette semaine au sein même de la Maison des Vins de Cadillac a lieu la dégustation annuelle de l’année. Pour les vins de l’AOC Cadillac Côtes de Bordeaux, c’est le moment de raconter leur histoire en laissant parler leurs délicieux arômes de fruits…

Du millésime 2015 au primeur 2017, plus d’une centaine de vins de l’AOC vont être dégustés par des professionnels (journalistes, oenologues, etc).

 

L’AOC Cadillac Côtes de Bordeaux d’après nos oenologues

Crochet logo

Ce qui vient à l’esprit pour qualifier les vins AOC Cadillac Côtes de Bordeaux dans un premier temps et dans une vision générale, ce sont des notes de fruits mûrs avec une concentration importante ainsi qu’une belle densité.

La plus grande différence aromatique entre les Côtes de Bordeaux et les Cadillac Côtes de Bordeaux, c’est la nature du fruit.

On va avoir plus de fruits frais (cassis, groseilles, framboise) sur les Côtes de Bordeaux tandis que pour les Cadillac Côtes de Bordeaux, on sera plus sur des notes de fruits mûrs (cerise, mûres, myrtilles, confiture de fruits rouges) »

d’après l’oenologue Marie-Laurence Porte d’Enosens Cadillac.

 

Zoom sur les primeurs 2017

Crochet logo

Cette année, les vins sont assez gourmands et très accès sur le fruit”, commente l’oenologue Pierre-Jean Sanchez du Laboratoire Sanchez. Il relève également  “de  belles surprises avec des belles couleurs et des vins relativement fins”.

Il reconnaît devoir laisser aux vins un peu de temps afin qu’ils puissent pleinement s’exprimer. L’oenologue Christine Jacoby-Sourdes du Laboratoire Jacoby, qualifie elle,  les vins AOC Cadillac Côtes de Bordeaux de “très fruité”…

 

Les faits marquants de l’année 2017

Crochet logo

Sans grande surprise, le gel et la grêle sont les deux points marquants de l’année 2017 qui ont de suite été relevés par nos oenologues interrogés. “Le millésime 2017 est soit précoce, soit tardif.

Cela est dûe à la deuxième floraison des vignes retardées et impactées par le gel” d’après Christine Jacoby-Sourdes. Marie-Laurence Porte d’Enosens Cadillac renchérit en disant que “la gelée a entraîné beaucoup d’hétérogénéité au niveau de la vigne.”

En effet, les vignerons ont dû faire face à la complexité de la gestion de la vinification suite à ce genre d’événement météorologique pas vraiment désiré… 

Cependant “la précocité du millésime a quand même permis d’avoir des maturités suffisantes même sur les parcelles gelées”.

 

Qu’en est-il des millésimes 2016 et 2015 ?

Crochet logo

Les années 2016 et 2015 peuvent se rapporter aux magnifiques années qu’ont été 2009 et 2010” rétorque sans hésiter Christine Jacoby-Sourdes. 

En outre, le millésime 2016 est à l’unanimité qualifié de “splendide année avec une très belle concentration et une très belle densité”. 

Marie-Laurence Porte, objecte que le millésime 2016 a eu “la chance d’avoir un été plutôt frais avec de bonnes différences de températures entre la nuit et le jour, ce qui a permis à la vigne de synthétiser une multitude de couleurs (anthocyanes) mais également beaucoup d’arômes.” 

On a donc dans l’ensemble des vins assez structurés avec du fruit et une certaine acidité qui va conférer à ce millésime une bonne garde. En définitif, c’est un millésime beaucoup plus homogène que l’année 2015.

Nous avons hâtes d’avoir les retours des dégustateurs quant aux vins de l’AOC Cadillac Côtes de Bordeaux et espèrent qu’ils seront épatés et surpris par le fruité éclatant qu’on leur accorde !

Dégustations mars
Dégustations mars

Grande dégustation à la Maison des Vins de Cadillac

Temps de lecture: 3 min
0
Votre panier