Langoiran, village en Cadillac Côtes de Bordeaux

Langoiran, village médiéval de 2500 habitants fait partie de l’AOC Cadillac Côtes de Bordeaux et rassemble plusieurs propriétés renommées.

Avant d’entrer à Langoiran, la route se rapproche du fleuve, l’horizon s’élargit et le pont apparaît.

De fabuleuses ruines

Langoiran possède de belles ruines d’un château du XIVème siècle et de la Renaissance (monument historique de première classe), qui fut plusieurs fois assiégé pendant la période anglaise et souffrit beaucoup des guerres du duc d’Epernon.

Patinées par le temps, ces murailles ont revêtu des colorations puissantes et harmonieuses, et les murs en partie écroulés, les tours démantelées ont pris sous la végétation envahissante « l’intense poésie du délabrement ».

En bas, on peut visiter le château de Langoiran et ses caves.

Un château, un port, une église

Au-dessous du château, dans un champ qui fut le jardin, est une fontaine incrustante qui a produit à la longue un curieux amas calcaire, présentant l’image d’un énorme champignon ou de certain monument druidique.

Nous traversons la ville, qui n’est en réalité qu’une rue. Un coup d’œil sur le port, et voici la place Berquin avec sa halle au marché.

Tout près, est une église romane remarquable, construite par l’architecte Paul Abadie.

Au Haut-Langoiran, il existe encore une magnifique église romane du XVème siècle. L’abside, rebâtie au XVIème siècle, peut être regardée comme une merveille de l’art religieux dans la Gironde. Moulin de Labatut (XIVème siècle).

Une nature silencieuse

Nous allons quitter les rives de la Garonne pour pénétrer au cœur du pays en suivant la vallée du Tourne.

Ici, la nature change d’aspect : elle n’est plus riante, ouverte, pleine de clarté et de vie, mais elle devient plus sombre, plus sauvage, et revêt un caractère plus personnel.

La route serpente entre des collines peu élevées, mais abruptes et boisées, et, dans le fond, le ruisseau murmure ou fait entendre, par instants, des bruits de cascade. Vallée déserte et silencieuse.

Ce calme repose, après avoir traversé ces petites villes riveraines, qui sont grandes si on les juge par leur animation, leur bruit, leur activité. Des chênes et quelques bouquets de pins agrémentent les collines couronnées parfois d’un château.

Des coteaux, des coteaux

Nous laissons la route de Targon à gauche, et nous approchons de Capian. Un coup d’œil en arrière : des collines forment une sorte de cirque limitant l’horizon, et les bois touffus.

Les vignes, les prairies sont coupées, par places, par des rangées de peupliers, fiers, droits, qui indiquent nettement la ligne des chemins et des ruisseaux.

Puis, la pointe d’un clocher émerge d’un mamelon, c’est Capian.

Parmi les châteaux les plus connus : Château Langoiran, Domaine les Carmels, Château La Peyruche, ou encore le fameux Château Biac.

Profitez-en pour découvrir nos trois routes des vins qui passent par le village de Langoiran ainsi que notre produit Wine Tour en Cadillac !

Votre panier