A travers les coteaux, Rions

Rions est une ancienne cité médiévale. C’est une commune d’environ 1600 habitants, située elle aussi dans l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux à environ 4 kilomètres de Cadillac.

Une ville fortifiée, des tours crénelées

Oui c’est bien Rions, jadis, comme Cadillac, une des huit filleules de Bordeaux.

Son histoire est très curieuse, et à maintes reprises, Rions se défendit vaillamment contre les envahisseurs. On y respire un parfum d’antiquité ; tout garde ici l’empreinte d’un passé glorieux ; c’est une véritable moisson de souvenirs.

Enceinte murale construite en 1304 et beau donjon restauré en 1881 par M. L. Drouyn, architecte, sous l’administration de M. F. Cardez. Porte du Lhyan.

On y trouve également l’Eglise Saint-Seurin du XIIème et du XIIIème ainsi que des tombes gallo-romaines.

Une ville jadis commerçante

La Garonne forme près de Rions plusieurs îles couvertes de prairies et de vignobles. Il y a, dans Rions, des carrières de moellons offrant des éléments aux études paléontologiques.

C’était une petite ville très commerçante, elle expédiait petits pois et fruits.

Des fabriques de poteries, de sabots, de cercles et de barriques composaient la cité. Une halle, et un port commode étaient très animés.

Le château de Mony fut la résidence du délicat poète Jules de Gères (Rafaël Ermini), qui est « un maitre » ainsi que le disait Sainte Beuve à M. R. Dezeimeris, qui l’a rappelé sur sa tombe.

Encore des vignobles…

Les vins rouges de Rions sont qualifiés de très bons, et les vins blancs très recherchés.

On y retrouve par exemple le Château du Broustaret, le Château Salins, ou encore La Bastane qui domine la cité tout comme le Château Réaut.

Toujours des vignobles, encore des vignobles et nous continuons notre circuit des coteaux au cœur d’un terroir de passion.

Votre panier