Du vignoble à la bouteille : la vie du raisin !

sans titre (4)

Avant que vous ne puissiez déguster votre vin dans un verre à pied, il est nécessaire que celui-ci passe par différentes étapes de confection. Le travail de la vigne et du raisin est long et demande de la patience. 

Nous allons retracer dans cet écrit les grandes étapes de vie du raisin : de la grappe au verre, à la découverte du cycle de vie de la vigne. 

  1. L’hiver : de novembre à mars la vigne est au repos 

C’est le moment pour les vignes de se faire chérir par leurs vignerons. Entre la taille, qui assure une pousse plus vigoureuses des futurs bourgeons, le sécaillage, qui vise à remplacer les piquets cassés, les fils de fer, avant de pouvoir passer au pliage et au calage des pieds de vignes, toute la saison hivernale n’est qu’un long travail d’entretien et de minutie. La présence d’animaux sur les terres est tout aussi importante pour cultiver les vignes. C’est un travail en duo Vignerons / amis à quatre pattes qui se joue dans nos vignobles. 

sans titre (5)

2. Le printemps : de mars à juin le cycle végétatif de la vigne commence

Lorsque le printemps arrive, après avoir passé 4 mois à écimer les pieds de vigne, c’est l’heure de laisser la végétation reprendre ses droits. Le repos végétatif des vignes qui débute à l’arrivée de l’hiver pour se protéger du froid, se termine au commencement du printemps. La sève qui était redescendue pendant l’hiver pour permettre la taille, remonte pour laisser place aux bourgeons : c’est ce qu’on appelle le débourrement. 

3. L’été : de juin à septembre les vignes grandissent jusqu’à maturation des grappes de raisins

Après le printemps, période pendant laquelle la pousse des vignes et des bourgeons est très rapide, l’été, le soleil et la chaleur permettent la période de floraison. Des fleurs apparaissent sur les grappes. La vigne continue de pousser mais de manière moins rapide. Intervient ensuite la nouaison. Elle pointe le bout de son nez à partir du moment où les fleurs apparues pendant la floraison se transforment en baies. La véraison est alors la dernière étape de croissance de la grappe. C’est le moment où les baies changent de couleur, du vert au rouge par exemple, mais également de goût, de l’acidité vers la sucrosité. 

sans titre (3)

4. L’automne : à partir de septembre les vendanges peuvent commencer et laisser place à la vinification des grappes

Les vendanges peuvent alors commencer. On récolte pendant plusieurs semaines les grappes qui ont délicatement mûries pendant de nombreux mois. Les aléas climatiques viennent perturber de temps en temps la période de récolte mais ne découragent jamais nos vignerons et saisonniers dans leur mission. La vinification approche et on apporte les récoltes jusqu’au chai pour transformer le raisin en vin. La vinification est différente en fonction du cépage, de la région viticole et surtout en fonction du vin recherché. Il faut en moyenne 1,3 à 1,5 kg de raisins pour obtenir 1L de vin. Il y a 4 principales étapes à la vinification : l’égrappage, le pressurage, la macération et la fermentation. La fermentation est l’étape principale de la vinification. Elle permet de transformer les sucres des raisins en alcool grâce à des levures. Le temps de repos dans les cuves ou barriques dépend alors du vin que l’on cherche à obtenir. On en vient alors à la mise en bouteille et à la dégustation. 

 

Le travail de la vigne est noble et demande un savoir-faire unique que nos vignerons maîtrisent à merveille. Nous nous engageons aujourd’hui à cultiver durablement, afin de protéger nos parcelles et pouvoir continuer à perpétuer nos valeurs 

sans titre (2)
CHÂTEAU RENON

CHÂTEAU RENON

Un peu d’histoire Le Château Renon possède une riche histoire qui remonte à plusieurs siècles puisqu’il date du 19ème...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This